Transport de Chine vers France : une phase primordiale en matière d’import et d’export de marchandises

Transport-Chine-France

Quand la majorité des personnes font des achats ou de l’import de marchandises d’origine chinoise, ils espèrent toujours que le transport vers la France se fait en toute sérénité. C’est pourquoi le transporteur et le mode de transport doivent être sélectionnés soigneusement.

Deux modes de transport à votre disposition

Concernant le transport de Chine vers France, trois éléments différencient le transport aérien du transport maritime de produit. Ils sont composés des effets sur l’environnement, le temps de transport et les prix. Côté achat de marchandises en provenance de Chine, le transport doit être prévu 35 à 40j si vous choisissez le transport par la mer.

La prévision devra être fixée 10j à l’avance si vos produits sont transportés par la voie aérienne. En ce qui concerne cette dernière, le coût est déterminé en fonction du poids de votre cargaison. Le calcul de prix dépendra du volume en m3 de votre fret si la voie empruntée est par la mer.

Le responsable logistique et de transport adéquat

Quel que soit le mode de transport que vous voulez employer, le choix d’un transporteur de Chine est nécessaire pour le transport de vos marchandises. Cet acheminement se déroule depuis l’approvisionneur jusqu’au destinataire final. D’habitude, le temps du transport et les divers prix du fret doivent être valorisés.

Concernant le transport de Chine, de nombreux transporteurs font leur travail depuis ce pays. Le type de prestation recherchée ou d’opérateur joue un rôle important dans le changement de tarifs. Des fois, l’acquisition d’un coût pour la totalité des services s’avère compliquée. Et l’apparition de frais inattendus avant l’expédition de produits déçoit la plupart des gens.

L’indispensabilité des droits de douane

N’importe quel importateur de cargaison doit procéder au paiement du droit de douane. Cette autre forme de taxe est, dans la majorité des cas, interdépendante de la valeur de l’objet. Il faut savoir que cet impôt est collecté par l’administration douanière du pays destinataire. Un pourcentage préalablement conçu est par la suite utilisé par cette administration sur la valeur de ces produits.

Imaginer au préalable les droits de douane est assez compliqué, car la diversification des taux se modifie en fonction du type de fret, de son origine, etc. Ce taux peut carrément être changé à cause de la présence d’amendements temporaires. Quelques fois, la valeur des produits se distingue de la valeur employée en tant que base de calcul lorsqu’ils sont mis sur le marché.

Visez un coût minimal pour les taxes

Quand vous réalisez vos achats, il se peut que vous fassiez une sous-déclaration du prix afin de minimiser le montant dépensé en taxes. Vous vous trompez toutefois de chemin en optant pour cette méthode. Les douaniers ne sont pas dupes et savent les tarifs sur les points de vente, plus précisément si l’une de vos déclarations semble incertaine.

Ils vous contacteront pour la vérification de certains composants. Étant donné le nombre de pertes qui augmente de manière exponentielle, les douanes placent la lutte contre la fraude en premier lieu. C’est mieux pour vous de déclarer une valeur nette sur les paperasses mentionnant les prix utilisés par votre ravitailleur.


Hébergement web illimité




Laisser un commentaire