Amortisseurs usés : comment les reconnaître ?

Amortisseurs usés

Les amortisseurs sont essentiels pour le confort des passagers et du conducteur. Le système de suspension qu’ils constituent absorbe les chocs sur la route. Il est ainsi important de veiller à leur état en tout temps. D’autant plus que les amortisseurs, généralement associés à des jambes de force, peuvent causer un accident lorsqu’ils sont usés.

Amortisseurs : longévité

Les amortisseurs sont des pièces d’usure faisant partie du système de suspension. Ils sont continuellement sollicités lorsqu’une voiture roule. Ils minimisent les chocs subis tout en permettant une meilleure maniabilité du véhicule. Pour ce faire, ils s’appuient sur des jambes de force, du gaz ou du liquide pour amortir les mouvements brusques. Ainsi, des amortisseurs usés causent l’apparition de claquements dans la suspension arrière et l’augmentation de l’intensité des chocs sur une route sinueuse.

D’une manière générale, les amortisseurs disposent d’une durée de vie estimée à 80 000 km. Au-delà, un remplacement est nécessaire pour éviter l’apparition de graves problèmes mécaniques. Attention, ces pièces peuvent tomber en panne bien avant ce délai. En effet, l’usage et le mode de conduite peuvent influencer leur longévité. À titre d’exemple, les amortisseurs d’une voiture utilisée fréquemment en hors-piste s’usent plus rapidement que ceux d’un véhicule roulant sur autoroute. Il peut même arriver que les amortisseurs d’une voiture utilisée sur route lisse restent en bon état après avoir passé les 80 000 km.

Quels sont les signes des amortisseurs usés ?

Contrairement aux problèmes de frein ou d’huile, il n’existe pas de voyant lumineux pour prévenir d’un problème d’amortisseurs. Heureusement, des symptômes aident à déterminer un potentiel dysfonctionnement au niveau de ces pièces :

  • Le véhicule penche d’un côté lorsqu’il est à l’arrêt sur un sol plat ;
  • Des claquements dans la suspension arrière se ressentent ;
  • Un problème d’amortisseurs fait que l’arrière de la voiture rebondit anormalement à chaque passage de bosse ;
  • Pour les amortisseurs fonctionnant au liquide, des fuites se remarquent laissant des traces d’humidité ;
  • Les secousses ou le fait de ressentir les petites bosses représentent aussi des signes d’un amortisseur usé.

Tous ces signes se ressentent sur la route. Il convient ainsi d’être attentif à tout changement de comportement du véhicule pour déceler le plus tôt possible des amortisseurs usés.

Si les amortisseurs sont usés, confiez votre véhicule à un garagiste le plus tôt possible. Pour en trouver un, effectuez une recherche sur un comparateur de garages comme Mecagoo. Vous pouvez comparer les prix et ainsi obtenir un devis personnalisé.

Comment vérifier l’état des amortisseurs ?

Pour reconnaître des amortisseurs usés, il n’est pas toujours nécessaire d’attendre l’apparition de symptômes. En effet, ces pièces doivent être contrôlées lors de chaque vidange. En plus, il existe des méthodes simples permettant de déterminer leur état.

  • La première possibilité est de vérifier si la voiture ne penche pas d’un côté ou vers l’avant. Pour cela, il suffit de garer le véhicule sur un sol plat. Si un coin semble être plus bas, cela veut dire qu’un amortisseur est éventuellement courbé.
  • L’autre possibilité est d’appuyer sur le pare-chocs et de relâcher rapidement. Il faut prêter attention au rebondissement provoqué. Si les amortisseurs sont en bon état, la voiture rebondira vers le haut et reviendra en position initiale. En revanche, une vérification s’impose si elle rebondit plus d’une fois.
  • La vérification de l’usure des pneus permet aussi de déterminer l’état d’un amortisseur. Lorsque ce dernier est HS, l’usure visible sur la roue montre un aspect inégal.
  • En dernier lieu, il faut aussi vérifier la présence d’humidité pour les amortisseurs contenant du liquide.

Ce qu’il faut faire après avoir constaté l’état des amortisseurs

En cas de constatation d’une anomalie au niveau des amortisseurs, le premier réflexe à avoir est d’éviter les longs trajets ou de ne pas conduire du tout. La meilleure chose à faire est de contacter un garagiste. Ce type de réparation doit être effectué par un professionnel. En effet, elle doit être réalisée correctement pour assurer la durabilité des nouvelles pièces. Il en va aussi de la sécurité routière de tous les passagers du véhicule. Le fait de circuler avec un ou plusieurs amortisseurs usés ou mal fixés est dangereux.

Pour conclure, il ne faut pas hésiter à vérifier l’état des amortisseurs afin d’éviter des problèmes sur la route.